TEMOIGNAGES

Votre témoignage nous intéresse. Transmettez-le nous via la page Contact, nous retiendrons les anecdotes pour les diffuser sur notre site.

VIDEOS / REPORTAGES SUR GAMMES ET LE METIER DE GARDE A DOMICILE

  • Dans le cadre du journal bruxellois, diffusé sur Vivacité le 13 août 2014, un journaliste a suivi une de nos gardes à domicile lors d'une prestation
  • Interview du directeur de l'ASBL et d'un garde à domicile, diffusé sur Radio Air Libre

TEMOIGNAGES RADIOPHONIQUES

  • Parmi ces services reconnus, le métier de garde à domicile est devenu un maillon indispensable de la continuité des soins à domicile. En dépit de ce constat, il n'existe actuellement aucun statut qui régie la profession.

C'EST QUOI UN GARDE A DOMICILE ?

Odoo image et bloc de texte

Dans le cadre d’une campagne sur la reconnaissance du métier, Gammes a donc choisi de donner la parole à l’humain, à travers la réalisation de témoignages de bénéficiaires interprétés par des comédiens pour expliquer ce qu’est le métier de Garde à Domicile et en quoi il a toute sa place dans le chaînon actuel des Aides à Domicile. En plus de ces spots radiophoniques diffusés depuis le  28 avril sur le réseau de la RTBF (La Première, Classic 21 et Vivacite), un site internet vous permet de retrouver ces témoignages sous la forme d’un carnet de Journal Intime.

Le nouveau gouvernement de la région bruxelloise s’est engagé à “renforcer l’Aide à Domicile”. Au lendemain des élections d’avril 2014, Gammes rappelle qu’il est grand temps de reconnaître le métier de Garde à Domicile en Région bruxelloise. Vieillissement de la population et temps d’hospitalisation écourtés obligent, le métier de garde à domicile répond à un besoin de plus en plus important sans qu’il n’existe aujourd’hui un statut définissant le métier, en dépit des avancées considérables de nos voisins flamands et wallons dans le domaine.


TEMOIGNAGES DES BENEFICIAIRES

“Je profite de cette occasion pour adresser mes remerciements aux personnes qui ont consacré leur temps à la garde de ma mère Madame M. Gentillesse et ponctualité ont été la règle. Elle est rentrée en 2010 en clinique pour une chute et avait devant elle La fin de sa vie en maison de retraite. Grace à votre organisme elle est chez elle (avec son petit chat) et coule des jours heureux.  Avec mes chaleureux remerciements.”. Mr G., Fils de Mme M.

Sans les Gardes à Domicile, je ne pourrais pas vivre comme je vis maintenant. Je suis encore jeune, j’ai toute ma tête et même si je ne peux pas me déplacer seul, je n’ai pas envie et besoin d’être institutionnalisé. Les Gardes à Domicile ne me permettent pas seulement de rester chez moi, mais de vivre aussi décemment qu’une personne comme moi le peut “. Julien C, bénéficiaire.

Odoo CMS - une grande photo

« Je suis fort choquée que le métier de garde à domicile ne soit pas reconnu car il est vraiment indispensable. Beaucoup de bénéficiaires ont besoin d’aide et ce ne sont pas les aides-familiales qui pourraient rendre le même type de service. » Mme N.

J’ai appris via une revue médicale que la Garde à Domicile n’est pas un métier reconnu. Mon mari souffre de la maladie de Parkinson et ce n’est pas toujours évident de faire comprendre sa condition à une personne qui ne vit pas au quotidien avec nous. J’espère que vous arriverez à cette reconnaissance du métier tant attendue parce que de mon côté, je suis très contente des services que vous me rendez“. Mme D, aidant-proche.

« Il est intéressant que Gammes propose toujours la même personne ou deux ou trois qui connaissent bien maman. Au fil du temps, ils apprennent les gestes qui lui conviennent. ». Mme H.

« Les gardes ont l’oeil. Dès qu’ils rentrent chez nous, ils constatent les petites choses et y remédient. C’est très agréable. ».  Mme C.

“J’ai d’abord contacté Gammes pour mon père et puis à sa mort, ma mère a commencé à perdre de plus en plus son autonomie. Atteinte de démence, c’est presque mission impossible pour l’alimenter. Certaines gardes avaient le secret pour la faire manger, comme l’accompagner dans son déjeuner par exemple”. Mme V, fille d’une bénéficiaire.

“Moi ce que je veux avant tout, c’est être autonome. Je n’ai pas de famille pour m’aider au quotidien et la présence d’un Garde à Domicile me permet de ne pas souffrir de la solitude et de faire des choses que je ne pourrais pas faire seule”, Mme D.

TEMOIGNAGES DE GARDES A DOMICILE

« Je travaille régulièrement chez une bénéficiaire qui était très isolée avant de faire appel aux services de Gammes. Sa solitude était telle qu’elle avait commencé à perdre l’usage de la parole. Aujourd’hui, sa vie a totalement changé. Son isolement a été rompu grâce au passage des gardes à domicile de Gammes. Elle sait qu’elle a de la visite, l’occasion de discuter avec quelqu’un, d’échanger des points de vue, de partager ses émissions télés préférées, de rire… Cela lui fait tellement plaisir. A la fin de chaque prestation, elle dit toujours “merci pour votre passage et de votre présence.” Pour cette dame, nous sommes, comme elle aime à le répéter, “sa seconde famille.” ». Bahati

« Je me suis rendue à la journée “Brussels Go Job” pour les demandeurs d’emploi et c’est là que j’ai rencontré les responsables de Gammes. Ce fut une grande chance pour moi d’apprendre que mon profil correspondait à celui de la garde à domicile que l’asbl recherchait. Je me suis très vite adaptée et intégrée au rythme de travail ainsi qu’à toute l’équipe. A titre personnel, je trouve que la bonne volonté, la conscience professionnelle et la motivation sont nécessaires au quotidien. ». Laurentine

« Pour moi, le métier de garde à domicile n’est pas un simple travail, c’est bien plus, c’est une grande et belle aventure humaine. ». Véronique

GAMMES, UNE PRESENCE A DOMICILE, AU QUOTIDIEN, AUX PETITS SOINS

Mots-clés

Actualités récentes


Témoignages


Tarifs / Horaires